15/11/2009

1er semi-marathon : 1”33”40

Dimanche-271 

Je viens de boucler mon 1er semi marathon, ça se passait au pont de Normandie, j’ai bouclé la course en 1h33 et 40 secondes (Temps officiel 1h34 et15s oui j’ai mis un peu de temps à passer la ligne)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon petit récit de course

Arrivée sur site

J’ai participé à cette épreuve avec mon père, levé 6h du matin étant donné que le Havre est à 1h15 de route. On se dit qu’on est un peu bête de se lever un dimanche alors qu’il fait nuit pour aller en chier. 1h et des minutes plus tard on arrive au parking des navettes qui vont nous emmener au pont. Très bien indiqué on s’habille de nos sacs poubelles pour ne pas avoir froid et on prend le bus. 30 min plus tard on est sur le pont, le vent vient du sud ouest, ça s’annonce bon pour l’ascenssion du pont mais pas pour la suite.

On récupère notre dossard, notre puce et un coupe vente qui tombe très bien étant donné qu’on était frigorifié, le café chaud et gratuit très apprécié également.

30 min plus tard on part s’échauffer sur son des percussions, le groupe présent met l’ambiance et la bonne humeur.

Départ et début de course

Le départ s’effectue sur le pont, on se dit que c’est déjà ça de gagné en cote. 1100 coureurs s’élancent, comme d’habitude je ne me suis pas placé devant et je met beaucoup de temps à faire mon  1er kilomètre : 5min30. Dans le deuxième je rattrape mon retard en le bouclant en 4 min la descente du pont aidant. Au passage la montée du pont ne s’est pas faite sentir vu qu’on pietinait.

18 kilomètres de ligne droite avec du vent dans la gueule

Juste après le pont on tourne à gauche pour longer l’estuaire et c’est la que les ennuis commencent. Un vent de face vient nous fouetter le visage, mon cardio s’affole : 192 bpm. J’ai pas le choix il faut tenir et je m’abrite derrière les grands tout en remontant la file de coureur.

Et c’est long très long, 8km en 36min c’est je suis dans les temps, le cardio est toujours au max mais je me sens bien donc pas d’inquiétudes pour le moment. Je ravitaille grâce aux bidons que je porte, j’ai mis la poudre décathlon endurance comme ça pas besoin de manger.

Au bout de 15km ça commence à devenir dur mais bon ça tient, je me dis que ça va se finir dans la tête, j’ai mal aux pieds et je dis à mes chaussures que c’est leur dernière compétition.

18 km la ça devient très dur, il n’y a plus beaucoup de coureurs avec moi, je m’accroche au chrono en voyant que je vais battre mon objectif de 1h35.

Je passe la ligne sans sprinté, j’avais pas envie de me faire vomir, prend en coca et je m’assois pour commater, je suis complétement HS et dans la Lune. Je me lève pour essayer de retrouver mon père et me sens pris de vertige. Je suis en train de faire une hypo glycémie je me dirige rapidement vers les fruits pour arranger ça.

DSC_3200

DSC_3199

ASC_4463

J’ai vraiment l’air d’en chier sur la ligne :P.

Bilan

Très bonne course bien qu’exigeante, il parrait que chaque année c’est pareil le vent est de la partie. Bravo aux organisateurs et aux bénévoles pour l’organisation rien à redire. Ma fréquence n’est pas 196bpm comme je m’en doutais car j’ai fait 192bpm de moyenne sur la course.

Je suis content de moi mais j’ai toujours peur pour le marathon de paris car la distance sera double mais bon je vais me préparer en conséquence.

 

Le parcours :

parcoursSemi

Pour ceux que ça interressent mon plan d’entrainement que j’ai presque suivi à la lettre pour ce semi marathon :

http://www.conseils-courseapied.com

 

Et enfin le site web de la course : http://www.marathondenormandie.com/

Merci au site http://www.normandiecourseapied.com et à ses deux photographes pour les photos.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates