06/02/2011

Raidnight 41 : course d’orientation de nuit de 18km

C’est par une belle nuit d’hiver que nous avons participé à cette magnifique course d’orientation de nuit dans le Loire et Chère . Nous = Christophe, Virginie et moi, trois joyeux membres de la runnosphere.

Préparation des sacs

Une course d’orientation c’est avant tout une course différente des autres surtout lorsqu’elle se passe de nuit. Nous devions prendre avec nous un matériel conséquent :

  • Camel bag
  • Frontale
  • Lampe de secours
  • Couverture de survie
  • couteau
  • Kit 1er secours
  • Nourriture
  • Sifflet
  • Road Book
  • Piles de rechange
  • Boussole

Avant de prendre le départ les sacs sont contrôlés afin de vérifier que le matériel obligatoire est bien présent mais aussi pour compter les déchets que nous serions susceptibles de jeter sur le parcours. Ainsi si un concurrent ramène moins de déchet que prévu il sera pénalisé en temps. C’est donc mon 1er bravo pour l’équipe de la raidnight.

Contrôle des sacs à la raidnight

Avant la course nous nous sommes offert une petite séance de dégustation :

IMG_2215

Nous avons testé des MulleBar et des bars Xtrem GI. Les 1ères étaient très bonnes et les 2èmes tenaient bien au ventre.

Pendant la course nous avons tous testé le gel salé cacahuète d’overstim et tout le monde a adoré.

Top départ

Dans le sas de départ nous avons le droit à un petit sketch avec en invités spéciaux : tintin, le capitaine hadock, tournesol et les Dupont, très improvisé mais tellement drôle. L’ambiance est au beau fixe, les organisateurs chauffent les coureurs.

Et c’est parti, ça clignote de partout, on se retourne pour admirer le serpent lumineux qui traverse la nuit. Je donne les consignes à Christophe et Virginie, on gère jusqu’à 10km et après on regarde si on peut accélérer. Pour une fois je suis accompagnateur et on avait décidé de faire la course en équipe alors je fais attention à mes coéquipier pour que tout se passe bien.

Au bout d’1km nous nous engageons dans les champs pour se retrouver complètement dans le noir. Nous croisons des cracheurs de feu près d’une rivière c’est magnifique, les boules de feu se reflètent dans l’eau, encore bravo aux organisateurs pour la mise en scène.

La 1ère balise se trouvera vers le 3ème kilomètre, il s’agit d’un gros drapeau orange et blanc avec une sorte de poinçonneuse attachée qui permet de valider son roadbook. Il y a beaucoup de monde à cette balise mais pas de problème tout se fait dans la bonne humeur et oui on est sur du trail et pas sur de la route rien à voir au niveau de l’esprit. Tout le monde s’entraide et personne ne se tire dans les pates.

Les bonus à l’azimut

Pour gagner du temps sur ses concurrents il est possible de réaliser des bonus, le 1er bonus se fait à l’azimut.

Fort de notre entrainement on enchaine rapidement les 10 checkpoints à trouver. Et on prend un peu d’avance sur le gros de la troupe qui était avec nous.

On fait de drôles de rencontres dans les bois (merci encore aux organisateurs):

P2050031

Perdu dans la nuit

Il faut parfois traverser de petits ponts de bois, une seule personne à la fois :

P2050024

On enchaine les balises jusqu’à se retrouver uniquement tous les 3 dans les bois, plus une lumières de visible à 360°, on continue de suivre le roadbook et les rubalises, et oui c’est de la course d’orientation pour débutant et c’est pas plus mal pour une 1ère pour nous. A un moment nous ne sommes pas du tout sur du chemin à prendre, ce qui nous vaut de nous faire rattraper par le groupe précédent. On les suit jusqu’à nous retrouver à la 2ème étapes bonus.

L’étape carte: , je fais mon malin et commence à tracer un azimut et je fonce en plein dans les ronces, mais on voit un groupe partir à gauche, ahhhh mais en fait c’est pas bête de suivre la route vu qu’elle est indiqué sur la carte. On colle au groupe de devant pour trouver le bonus.

La balise manquée

Direction un château perdu dans la campagne, fort de nos bonus on décide de suivre un groupe par la droite du château alors que le roadbook indique de le contourner par la gauche, grave erreur on rate la balise 7.

On croise au passage 2 loups garous qui effraient Virginie.

Virginie et Christophe

La tartiflette en fil d’Ariane

Mon équipe commence à fatiguer, Virginie a mal au dos et Christophe a une petite fringale, mais l’idée de la tartiflette à l’arrivée motive les troupes. Et c’est à bonne allure que l’on retourne vers la Ville au Clercs, le clocher illuminé à l’horizon est super joli.

Pour terminer nous avons le droit d’escalader des ballots de paille pour atteindre la 11ème balises.

C’est par une odeur saisissante de tartiflette que nous terminons la course.

Le comptage des déchets et la vérification des pointages roadbook est effectué par l’organisation. On nous offre une fleur en peluche magnifique :

IMG_2221

Et nous filons chercher notre succulente tartiflette, notre vin chaud et la soupe :

Tartiflette, vin chaud

Conclusion

Tout d’abord un grand grand grand merci aux organisateurs de cette course, c’était parfait : 'l’ambiance, l’organisation, la course, le parcours, les animations, la tartiflette. NE CHANGEZ RIEN (sauf si il est possible de faire mieux).

Je recommande à tous cette course ainsi que sa grande soeur sur les traces du loup.

Quant à nous, on a appris qu’il ne fallait pas suivre les groupes en orientation, qu’il faut une fois de plus bien s’alimenter pendant la course, faire du renforcement musculaire pour aborder un parcours type trail.

 

La vidéo

La trace GPS

 

La vidéo Bonus

 

Les photos

6 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates