14/03/2011

Trail en Bretagne : Tregastel

Runmygeek : Trail de Tregastel

Ce dimanche 13 mars Virginie et moi avons participé à une trail jolie course nature : le trail de Tregastel. Nous avons profité d’un week end en Bretagne pour fouler le granite rose.

Le trail surprise

Ce trail ne faisait pas parti de notre calendrier de course et c’est au dernier moment que nous décidons de nous aligner dessus. C’est par un pur hasard suite à un petit tour dans un magasin de sport que l’on tombe sur l’affiche de la course : Trail de 14 km dimanche 13 mars, on se dit que ça aurait pu être sympa si on avait été la. Mais attend le 13 mars c’est demain !!!!!!!

On appelle tout de suite l’organisation, on nous dit qu’il n’y a plus de place car le trail est limité à 300 personnes. Virginie utilise sa petite voix de blonde pour amadouer le gentil organisateur et ça passe !

On envoie donc nos certificats médicaux par mail dans la foulée : les smartphones c’est pratique.

Le lendemain lors de la récupération des dossards on s’apercevra que l’organisation a accepté 50 chanceux de plus. J’ai une petite pensée pour mon père qui s’occupe de l’organisation de courses depuis 20 ans et qui n’apprécie pas les inscriptions de dernières minutes car ça pose de jolis problèmes au niveau de l’informatique quand il y a des puces; mais tant pis je suis trop heureux de pouvoir participer.

La Bretagne ça vous gagne

image

Je suis vraiment très heureux de participer à ce trail car il se passe à Tregastel, magnifique coin de Côte d’Armor où j’ai passé de très nombreuses et heureuses vacances avec mes parents.

Pour le décor nous sommes en plein sur la côte de granite rose, il y a donc un mélange de couleurs rose, bleu foncé, bleu ciel, vert.

Mais comme il s’agit d’une compétition, on va quand même essayer de se consacrer sur notre course même si ça va être difficile au vu des paysages. On s’échauffe donc autour du stade pour 2km. Notre programme marathon prévoyait une séance de 16km car nous étions en semaine repos. Le coach nous avait dit de prendre soin de nous, de nous faire plaisir et c’est ce qu’on a fait. Pour suivre les conseils de Baptiste, hors de question que l’on se mette dans le rouge, je dois donc essayer de courir à mon allure marathon.

Il est 9h30 c’est l’heure du départ, au bout d’1km c’est déjà la claque, j’aperçois le château de mon enfance sur la droite : Costaérès.

Runmygeek : chateau de Costaérès

Grosse émotion, ce château est situé sur une île mais lorsque la marée le permet on peut s’y rendre à pied.

Jamais dans le rouge

Je remonte doucement le peloton après mon départ avec Virginie en toute fin du peloton. La consigne de Baptiste est clair, c’est semaine c’est repos, je vois qu’il va être difficile de tenir l’allure marathon je suis en forme, je décide donc de ne pas dépasser les 180bpm.

Je cours donc à un peu plus de 14km/h, l’avantage quand on est pas à bloc c’est qu’on a le temps de profiter du paysages, je recharge donc mes batteries à coup d’air iodée et de paysages sublimes.

Je me dis qu’on a vraiment de la chance d’être la et que c’est un terrain d’entrainement très plaisant.

Mon allure me permet de remonter les concurrents un à un dans les sentiers des douaniers qui longent la côte, ça n’a pas l’air d’être une promenade de santé pour tout le monde, certains souffrent du sable qui ne facilite pas les appuis.

J’en profite pour me retrouver seul et mettre 500m aux coureurs suivants, les coureurs devant moi sont également à cette distance, je me retrouve donc seul, un comble je viens faire une compétitions pour me changer de mon entrainement dominicale tout seul en sortie longue et bien non : vous avez entendu parlé de la solitude du coureur de fond ?.

Les petites bosses s’enchainent, le parcours est très varié et on ne cesse de relancer. Le retour sur l’arrivée est très agréable, on passe sur la plage de Tregastel, j’aperçois enfin les 1ers, je remonte doucement vers eux.

Je terminerai à moins de 14 secondes du 20ème et c’est donc en 21ème place que je boucle cette course nature, le tout en 1h. Je suis content de moi car je n’ai vraiment tapé dans la machine et je suis très frais. C’est une autre façon de faire une course, on profite du paysage, ça me donne des idées pour mes prochains trails.

Je me dépêche de récupérer mon appareil photo pour immortaliser Virginie.

Le récit de Virginie c’est par la : http://verslinfinietodela.blogspot.com/2011/03/semaine-6-semaine-de-c-pas-maintenant.html

Merci aux organisateurs et aux bénévoles qui nous ont permis de participer à ce moment de rêve.

La trace GPS :

 

Quelques photos :

18 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates