02/06/2011

Jardinage sur la montagne d’Hortus

Malgré la pluie de la journée, on se dirige vers la montagne d’Hortus pour une sortie trail d’après boulot.

Une sortie humide

Par chance, une éclaircie se profile au moment de notre sortie, il doit être dans les 19h15 lorsqu'e l’on quitte la voiture. Je ne suis pas très sur de notre point de départ mais comme il se fait tard on ne traine pas trop. La 1ère partie se passe dans un pâturage avec un petit peu de dénivelé, les herbes hautes finissent par me tremper complètement, heureusement il ne fait pas trop froid. Je trouve un défaut à mes adidas adizero XT Trail : les crampons qui permettent de vraiment bien adhérer on tendance à garder la boue ce qui provoque la formation d’une 2 ème semelle. Le terrain est composé d’un mélange de sable et de boue ce qui alourdie de manière significative les chaussures.

Roger ici Tango Charly

Je vois un chemin qui bifurque et je décide de l’emprunter pour rejoindre les ruines sur la crête. Pour que Christophe qui me suit à son rythme reste sur mes pas j’en profite pour le prévenir grâce aux talkies walkies que j’ai acheté.

Il s’agit des FX quechua 500 geonaute de chez décathlon pour 50€ vous avez quelque chose de correcte avec une portée de 2 à 3km et une autonomie de 12h.

image

Je guide donc Christophe tout en continuant ma course, je ne l’ai pas utilisé mais sachez que ces talkies sont équipés d’une oreillette et peuvent se déclencher à la voix. Un élément de sécurité supplémentaire, l’achat a été provoqué par l’une de mes sortie où j’avais perdu Virginie, avec ça on devrait déjà mieux y arriver.

Un peu de vielles pierres

Arrive enfin le château de Viviourés ou plutôt ce qu’il en reste :

Chateau de Viviourés

Le château date du 12ème siècles et appartenait au comte de Melgueil. Pas facile de courir parmis les éboulis. Je continue à longer la crête.

ça glisse !

Un peu trop d’optimisme et c’est la chute, les pierres mouillées sont très glissantes et je me retrouve par terre, mon poignet gauche a tapé violemment la roche. Plus de peur que mal, juste une égratinure, un peu de sang et on repart.

Je continue de monter tant que je peux le long de la crête pour arriver sur un contrefort :

Le pic saint loup depuis hortus

A partir de la il va falloir jardiner, j’ai beaucoup de mal à suivre le chemin qui devient de plus en plus inexistant :

image

Jusqu’au moment où ça ne passe plus, je rebrousse donc chemin. Je croise naturellement Christophe sur le chemin et on redescend ensemble.

Au final une bien trop courte sortie, 5KM avec 200D+, mais bon faut bien que j’explore mes nouveau terrains de jeux. Je pense que le tour du Pic Saint Loup reste la meilleur option d’entrainement pour moi pour le moment, je sais qu’il y a un chemin un peu plus praticable sur la montagne d’Hortus il ne reste plus qu’à le trouver, et je pense me faire les 2 pics d’un coup pour une sortie longue.

 

Quelques Photos :

1 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates