17/07/2011

TEST Terra Plana Vivo Barefoot Ultra

Terra Plana Ultra

Il est de temps de vous livrer mon retour sur ces chaussures minimalistes. Je ne cours qu’avec cette paire depuis début juillet, j’ai pu les éprouver sur route, chemin et même sur le sable. Dans diverses conditions : sortie récupération, 10km, sortie triathlon et surtout dans la vie de tous les jours, je ne les quitte plus, elles m’accompagnent de mon lever à mon coucher, j’avais l’habitude d’évoluer en tong, les terra plana les ont renvoyées dans le placard.

Présentation vidéo

On ne lésine pas sur la présentation :

Présentation vidéo des terra plana ultra

Une vraie minimaliste

Caractéristiques :

  • Epaisseur de la semelle : 6mm
  • Différence talon pointe : 0mm
  • Poids 115g
  • Chaussure en EVA (Ethylene-Vinyl Acetate)
  • Chausson amovible : Nylon/Airpene/Neoprene
  • Chaussure 100% recyclable

Cela fait depuis avril 2010 que j’ai basculé dans le minimalisme, j’ai pu tester différentes chaussures minimaliste ou orientées minimaliste : vibram five finger, merrell trail glove, asics hyper speed 4 et saucony kinvara. J’ai également pu tester une blessure au niveau des tendons après 800km sans accroc.

C’est donc avec impatience que j’attendais cette chaussure. Vivo barefoot n’en est pas à son coup d’essai, cette marque ne serait ce que par son nom est entièrement dédié au minimalisme, vous retrouverez de nombreux conseils sur le site de la marque, en anglais uniquement malheureusement pour les non anglophone.

On retrouve donc toutes les caractéristiques d’une chaussure minimaliste, à savoir qu’il n’y a pas d’amorti, la semelle fait tout de même 6mm ce qui apporte du confort. Le poids est très léger 115g et la chaussure est très souple, vous pouvez plier la chaussure en dos sans aucun problème enfin il a de la place sur l’avant du pied pour que les orteils puissent avoir de la place.

 

Terra Plana Ultra

Terra Plana Ultra et son chausson

Pour les puristes il est possible de retirer le chausson, celui ci se retire très facilement en “dé clippant” l’avant et l’arrière. On se retrouve en contact direct avec l’EVA. Afin de ne pas être gêné par les les lacets on peut “clipper” une languette pour protéger le dessus du pied.

Terra plana ultra sans chausson

Terra Plana Ultra sans chausson

Je n’ai pas couru dans cette configuration, la chaussure est trop large pour moi dans ce mode. C’est donc avec le chausson que j’ai pu éprouver la chaussure.

Qui reste confortable

Comme dit plus haut, avec 6mm de semelle on a tout de même le droit à un certain confort, plus confortable que le 1er model de five finger KSO, moins qu’une paire de running classique bien évidemment. Je porte la chaussure au quotidien, je ressens tout de même presque toutes les aspérités du sol. En course il faut bien évidemment avoir une foulée barefoot et la chaussure rend le travail facile avec un talon inexistant.

La course sur l’avant du pied se fait presqu’aussi naturellement que sur des five fingers ou pieds nus.

Sur chemin on ressent très bien les pierres, il faut donc éviter les plus saillantes. Le grip de la chaussure n’est par contre pas l’un des meilleurs du marché, sur sol glissant ça sera Holiday On Ice, sur route aucun problème par contre.

Au vu de la souplesse des matériaux utilisés, il n’y a aucun dynamisme artificiel, seul votre jambe fournira le dynamisme, on a ici une foulée 100% naturelle.

La chaussure s’enfile très facilement en attrapant le talon et la languette, je vais les utiliser sur mon prochain triathlon.

Petite anecdote, j’ai couru avec sur la plage, inutile du dire que le sable s’est allègrement engouffré dans les trous et à la fin de la séance les chaussures en était rempli.

Une chaussure verte

L’autre crédo de vivo barefoot est la démarche éco responsable, si vous êtes sensible à ce genre d’argument sachez que la chaussure est 100% recyclable et réalisées avec des matériaux recyclés.

A utiliser avec modération

Comme toujours je vous mets en garde si vous débutez dans le minimalisme. Il faut y aller avec précaution, pas plus de 15min lors des 1ères sorties. Votre corps doit se renforcer progressivement que se soit au niveau musculaire ou osseux. Si vous êtes un coureur minimaliste aguerri elles sauront vous séduire.

Verdict

On a donc à faire une très bonne chaussure minimaliste avec un look accrocheur qui fera des merveilles en triathlon. La chaussure semble solide, le temps me donnera raison ou non. Le prix est pour une fois minimaliste 75€ ce qui est rarement le cas sur des chaussures minimalistes.

Je remercie zalando.fr pour m’avoir donné accès à cette paire.

 

image

12 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates