07/08/2011

Triathlon de la montagne noire 2011

IMG_3257
Ca y est j’ai bouclé mon 1er triathlon après 9 ans d’arrêt. Et quel triathlon, je ne pense vraiment pas avoir choisit le plus simple pour me remettre en selle. Il s’agissait d’un triathlon courte distance avec 1500m de natation, 40km en vélo et 10km à pied. Le triathlon de la montagne noire se déroulait à Fontiers – Cabardès dans l’Aude.

On se met dans le bain en mode supporter

Le matin c’est ma chérie qui faisait ses 1ères armes sur le découverte. La peur du débutant se lisait dans se yeux tandis que moi j’étais surexcité à l’idée de la voir s’élancer. Je vérifie tout 2 fois j’interroge les arbitres sur le parcours, bref je ne pense qu’à sa course.
Virginie prendra son départ devant et aura le droit de batailler dans l’eau, s’en suivra une excellente transition natation – vélo. Le vélo n’est pas son fort et elle perdra 2 places (on va travailler ça). Elle fera enfin une bonne course à pied et elle s’est surtout fait plaisir, c’est avec les larmes aux yeux que j’ai accueilli ma championne.
Le récit de sa course :
http://verslinfinietodela.blogspot.com/2011/08/triathlon-de-la-montagne-noire.html
Le résumé en vidéo :
triathlon découvert de la montagne noire

Le stress avant le coup de sifflet

Une fois l’émotion retombée il est temps de penser à la prochaine course, la pression monte, je commence à avoir mal au ventre, le stress joue bien son rôle. Je sais que ça va être dur, je ne me suis que très peu préparé dans les 3 disciplines mon mois de juillet étant un mois de repos:
  • 300km de vélo
  • 15km de course à pied
  • 5000m de natation
Donc pas de quoi briller sur le courte distance mais suffisamment pour se faire plaisir.
Je retrouve les gestes que je pratiquais il y a maintenant 9 ans, préparer son vélo, placer ses affaires dans le parc à vélo pour perdre le moins de temps possible.
Je suis placé à coté de futur championne de l’épreuve dans le parc à vélo qui est à la sortie de la natation, il y a 2 aires de transitions différentes sur ce triathlon.
Laurent Jalabert et son frère font tous les deux ce triathlon, on se doute que ça va envoyer, surtout que leur petite famille s’est bien débrouillée sur les épreuves du matin : le découverte et le duathlon avenir, la relève est assurée.
Il est temps d’enfiler la combinaison, on nous explique qu’il y a 3 tours à effectuer dans l’eau avec 2 sorties à l’australienne. Cela veut dire que l’on va sortir 2 fois de l’eau pour passer devant les spectateurs.

Natation

L’eau est bonne : 20° et peu trouble on arrive à voir ses mains en nageant. Nous sommes 150 sur le départ.
Coup de sifflet et c’est parti, je pars un peu en retrait, mais les nageurs devant mois n’avancent pas assez vite, c’est parti pour un dépassement mouvementé, je prends un bon coup dans les lunettes, un concurrent tente de m’attraper la jambe et je lui rend la pareille, bref c’est un peu musclé jusqu’à la 1ère bouée.
Après la 1ère bouée j’arrive à me poser, j’essaye de m’économiser pour la suite et j’adopte un rythme assez lent.
1ère sortie à l’australienne sous les encouragements de ma famille :
je sors vers 2”05
IMG_2545
Et c’est reparti pour un 2ème tour, je garde mon allure et le groupe de nageur dans lequel je suis, on se quittera pas jusqu’à la fin.
Laurent Jalabert sort bien devant moi 40 ème, tout le monde se dit qu’il va attaquer sévère en vélo et ça sera le cas :
Laurent Jalabert
Quant à moi je sors 94ème de l’eau en 29min, je suis content je voulais faire moins de 30 min, je mets un peu de temps sur la transition histoire de reprendre mes esprits :
IMG_2566

Vélo + course d’orientation

Sur la 1ère centaine de mettre j’en profite pour manger une pâte d’amende et boire puis j’essaye de relancer mais c’est déjà le 1er coup du cul.
On m’avait prévenu et mon 39X21 sur mon vélo décathlon de 13.5kg sont un peu juste (si une société veut que je teste un bon vélo je suis ouvert ^^), presque tout le monde a une machine de guerre en vélo avec un poids de moins de 9kg, tant pis je fais avec et je sers les dents dans cette côte que je grimpe entièrement en danseuse.
Qui dit côte dit descente, ça va vite plus de 50km/h, je n’ose pas aller plus vite, la route n’est pas dans un super état et mon vélo fait un peu trop de bruit à mon gout. Je me fais doubler par une vrai fusée, Jaja vient de me prendre un tour, il est au moins à 70km/h dans la descente, être un ancien cycliste professionnel ça aide.
Jusqu’ici tout va bien, on attaque une route en lacets, les bénévoles sont au bout de chaque lacet pour nous empêcher d’aller tout droit au 3ème virage, le bénévole a la même posture que les autres, je prends donc le virage.
Je traverse un village, bizarre il n’y a personne au carrefour. Je continue quand même, d’autant plus qu’il y a des flèches sur le sol. 2ème carrefour toujours pas dé bénévoles et pas de concurrents autour de moi, je me dis que si il n’y a pas de bénévoles aux prochain carrefour je fais demi tour.
Pas de bénévole bon il est temps de rebrousser chemin. C’est un détour de 5km que je viens de faire avec une bonne côte, je dois être dans les derniers maintenant. Je remercie le bénévole, qui me dit que j’aurai du lui demander la route, c’est sur qu’à 40km/h je vais m’arrêter pour demander mon chemin, mais bon je ne m’énerve pas je me doute que les bénévoles n’ont pas été assez briffé sur ce qu’attendent les coureurs : une direction. Enfin tous les autres bénévoles feront parfaitement leur travail on mettra ça sur un moment d’inattention.
Il faut donc maintenant que je comble mon retard, je commence à redoubler des retardataires mais c’est dur, cette petite course d’orientation a joué sur le moral.
Je passe dans le village pour finir ma 1ère boucle vélo, ma chérie et mes parents me regonflent le moral :
IMG_3363
J’essaie de relancer dans la 2 ème boucle et je remonte une dizaine de concurrents.
Au final 46km et plus de 1000D+, effectivement le parcours vélo était bien costaud.
Trace GPS de mon parcours vélo avec ma petite sortie de parcours : http://connect.garmin.com/activity/104492570
image

Le dénivelé du parcours :
imagerunmygeek fin du vélo

Mini trail

Le matin j’avais hésité entre prendre mes kinvara ou mes terra plana, c’est finalement les 1ères que j’ai pris heureusement. Le parcours course à pied est typé trail, un peu de cailliasse encore des bosses du sous bois et de la boue.
IMG_2577
Je remonte un bonne dizaine de concurrents pendant cette épreuve, mais dans ma tête je me dis que c’est bien la peine d’avoir fait le marathon du Mont Blanc si c’est pour en chier autant dans 300D+. J’ai du mal à dérouler dans les descentes, le vélo est passé par la.
L’arrivée se fera au sprint je remonte un concurrent et je laisse la féminine devant moi.
Bien fatigué à l'arrivée
Au final 54min sur la partie course à pied pour 11km et 300D+ donc un peu dur sur cette partie mais le parcours à pied était vraiment sympa.

Bilan et projets

Bon je ne me le cache pas j’étais vraiment pas assez entrainé pour ce tri, j’ai pris beaucoup de plaisir. L’an prochain le half ironman sera un de mes objectifs de l’année.  En attendant il faut que je nage plus, que je roule plus et que je cours plus.

Au final 100/139 en 3h24 à moins d’1h du 1er Laurent Jalabert, moi qui voulait faire 2h40 quand je vois que Jaja a fait 2h32 ça me rassure sur la difficulté de l’épreuve. Et vu que j’étais dernier après m’être perdu j’ai pas mal remonté Sourire.


Mais c’est confirmé j’ai replongé, on va surement s’inscire dans un club de triathlon sur Montpellier avec Virginie.
En attendant le prochain tri est déjà planifié ça sera Frontignant le 28 aout.
Merci aux organisateurs, mes parents et surtout ma chérie !

Les photos du courte distance :

21 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates