29/09/2011

Paris Versailles 2011 : récit de course

image

C’est la 2ème fois que je fais cette course, l’an dernier en vibram five finger j’avais réalisé un temps d’1h06. Cette année je n’avais pas d’objectif, le coach avait dit cote 5 donc je devais être capable de faire 2 fois la course à cette allure. Je n’étais donc pas vraiment enjoué de faire une course sans objectif, sur la route avec plein de monde.

Mais c’était sans compter sur les amis de la runnosphère. Je cherche donc un compagnon de course, c’est Philippe qui répondra présent, on décide de faire la course à 14km/h, ça tombe bien c’est mon allure marathon et donc on rentre pile poil dans les critère du coach.

Les six 1er KM

L’avantage d’être en sas préférentiel c’est qu’on franchit la ligne en quelque secondes, on part à un bon rythme avec Philippe et David ce dernier souhaite passer bien devant pour saluer sa famille qui est placé sur le début du parcours.

Quant à nous on ne s’excite pas trop non plus, le 1er km est bouclé en 4min avec des jolies phases de slalom. Mon GPS a un peu de mal à nous donner une allure précise, on oscille ensuite jusqu’au 6ème km entre  3”55 et 4”05 /km. Les tunnels sont bien sûr la partie la moins agréable du parcours. Je surveille Philippe, je me prends mon rôle de lièvre très au sérieux, mon objectif est de faire réaliser un bon chrono à mon partenaire de course.

La côte des gardes

La partie “dure” de l’épreuve est la, je demande à Philippe de gérer l’allure car on pas le même entrainement et je mange du D+ au petit déj tous les matins ou presque. C’est à bon allure qu’on remontera la file de coureur qui reste littéralement scotché sur le bitume. Philippe me demande quel est le pourcentage de la côte, je vois qu’il ne s’attendait pas à ce que ça grimpe autant.

Malgré tout on s’en sort bien en avalant la cote à 4”50 de moyenne soit un temps similaire à l’an dernier pour moi, sauf que j’en avais beaucoup plus chié, l’entrainement de cette année a vraiment payé.

La descente vers Versailles

Après le petit coup de cul je sais qu’il ne reste plus de vrai difficultés, Philippe a l’air bien mais pas plus, on garde un rythme cool avant la descente. On petit ravito et c’est parti, je vois qu’en fait Philippe essaye de gérer dans la descente et ne souhaite pas lâcher les chevaux, dommage car on aurait pu égaler mon chrono de l’an dernier sur cette partie.

Je me trombe sur la côte du cimetière en pensant qu’elle était en bas de la 1ère descente, erreur elle est beaucoup plus loin à seulement 3km de l’arrivée. Après cette côte dernier ravitaillement, je m’improvise porteur d’eau et ramène une bouteille à Philippe.

Je le pousse alors jusqu’à l’arrivée en lui indiquant le temps restant, il est parti pour faire moins d’1h10, c’est dur mais il s’accroche et arrive à relancer de temps en temps. La longue et large ligne droite d’arrivée semblera assez difficile à passer.

Jahom & Runmygeek

C’est finit : 1h08”11 objectif atteint, Philippe me remercie chaleureusement.

On attend ensuite le reste de la runnoshpère :

image

A retenir

  • préparer le parcours la prochaine fois que je suis lièvre
  • merci à Shuseth pour les photos
  • merci à Clara pour le bénévolat et le dossard
  • merci aux organisateurs et bénévoles

 

Le classement du groupe runnosphère : http://www.parisversailles.com/lgc_resultat_groupe.php?no_gp=777

 

Trace GPS Paris Versailles

12 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates