03/04/2012

Du Vigan au Mont Aigoual en vélo de route

C’est ma 1ère sortie en vélo de route cette année, voulant mettre à profit mes résolutions pour renforcer mes jambes qui en ont bien besoin je décide d’aller manger du D+. Direction Le Vigan, ça sera mon point de départ pour rejoindre le sommet du Mont Aigoual.

Je pars pour presque 40km de montée avec une petite descente au milieu. Il fait dans les 20°C, je suis donc habillé en court. J’ai un impératif temps, je dois absolument faire les 75km en moins de 4h afin de ne pas finir de nuit.

La montée est agréable, ça fait quand même bizarre de n’avoir que de la côte sur autant de kilomètres.

image

 

Les Col du Minier est ouvert c’est bon je peux continuer, ces panneaux me rappellent que je suis bien milieu montagneux, le tout à 1h de Montpellier, elle n’est pas belle la vie ?

image

Il faut grimper jusqu’à la flèche pour passer le Col de la Cravate, j’essaie de ne pas mollir, je dois me rapprocher le plus possible des 20km/h en montée pour rester dans les délais.

image

Au Col de la Broue, la température commence à chuter, il reste pourtant plus de 500m d’altitude à gagner, je sais déjà que je vais avoir froid en haut, mais pas question de faire demi tour : Train Hard Win Easy !

Je passe par l’Esperou et ensuite la station de ski de Prat Peryot, qui est fermé en ce mois d’Avril, il reste un peu de neige sur les bords de route et les pistes et il fait franchement froid maintenant. Surtout que le vent du Mont Aigoual ne s’arrête jamais.

Victoire j’ai atteint le sommet en 2H, il n’y a personne, je l’ai juste pour mois avec le soleil qui commence à se rapprocher dangereusement de la montagne, pas le temps de trainer je prends un petite photo et j’enfourche le CAAD 10 pour la descente.

image

Et la je comprends mon erreur impossible de rouler vite, mes doigts sont gelés, je suis complètement frigorifié sur cette première partie de la descente. A un moment je crois que mes roues sont voilées, c’est juste mon corps qui grelote tellement que le vélo en tremble.

J’essaie tant bien que mal de réchauffer mes doigts pour qu’ils puissent freiner mais c’est très difficile, je me maudits de ne pas avoir pensé à prendre quelque chose pour la descente.

Je vais souffrir jusqu’au Col de la Cravate

image

Le soleil se couche mais la température remonte, et la souffrance liée au froid s’en va, je peux enfin lâcher un peu les freins, certains kilomètres sont alors bouclés à 47km/h de moyenne ce qui est fort agréable surtout que la route sur la fin est en très bon état.

Au final 76km, 1830D+, j’ai réussi à arriver avant la nuit en 3h17.

Le profil altimétrique :

image

La trace GPS : http://connect.garmin.com/activity/164188011

7 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates