15/01/2013

Népal récit de voyage : 1er jour de Trek

Jeudi matin réveil à 5h du matin, le guide de l’agence à Katmandou vient nous chercher à l’hôtel à 6h, l’avion décollant à 7h30 il faut se présenter au max 30 min avant le décollage. Après avoir traversé Katmandou en voiture, nous arrivons à l’aéroport des vols intérieurs, bien plus petit que l’aéroport international mais partageant la même piste. C’est la cohue, les gens sont ici pour aller à Pokhara notre destination ou bien pour se rendre du coté de l’Everest.

Nous prenons nos billets et demandons d’être placé sur la droite (merci Stéphane pour le conseil) afin de voir la chaine des Annapurna pendant le vol.

Népal Buddha Air

Le vol est très court à peine 20 minute mais le spectacle est magnifique :

image

Arrivé à Pokara nous retrouvons notre guide, des gens manifestent devant l’aéroport, cela nous fait penser à Notre Dame des Landes en France, mais la situation est inversée ici, les gens manifestent pour que l’aéroport reçoivent les vols internationaux.

Nous nous dirigeons vers une minuscule voiture, la même que celle que les taxi utilisent à Katmandou, sauf que la nous sommes 5 dans la voiture avec les gros sacs de trek. ça ressemble au sketch avec les clowns dans une austin mini mais ça passe.

Direction le début du trek, nous quittons rapidement la ville pour nous retrouver au milieux des champs et la route se change en piste. Une fois de plus on contemple l’art de la conduite Népalaise avec une utilisation du Klaxon dans les lacets de montagne inimitable.

1h30 plus tard nous arrivons à Nayapul, notre chauffeur nous dépose, nous nous équipons et prenons un thé avant de partir.

Tims Check post Nepal

Il y a du monde à cet endroit, les trekers qui commencent, ceux qui terminent plus les porteurs de trek et ceux qui portent pour ravitailler les villages. Notre guide va valider notre permis de trek au premier check point, il n’est pas possible pour nous de circuler librement sous peine d’une forte amende voir de prison.

passerelles himalayennes

Le début de parcours sera assez boisé, nous traversons des passerelles himalayennes, j’harcèle mon guide de question, tout nous semble merveilleux ici, adieux voiture et pollution, place à la nature. Nous marchons à bonne allure, en croisant d’autres porteurs on comprend pourquoi notre guide nous a dit que nous voyagions léger, les porteurs sont surplombés par des sacs gigantesques pouvant aller jusqu’à 80kg. Nos sacs font dix fois moins du coup c’est vraiment de la balade pour notre Sherpa. Nous nous arrêterons au bout d’1h30 pour manger, et oui ce trek est vraiment à la cool mais après tout c’est notre voyage de noce.

Champs Népal

Nous sommes étonnés et émerveillés par la vie dans les montagnes, en France il n’y a que du tourisme au dessus de 2000m ici  écoles, champs, élevages rythment la vie.

Champs Népal

ce bus sera le dernier véhicule que nous croiserons après il n’y aura plus de pistes pendant quelques jours.

PB020271

Les mulets sont les camions de la montagne, ils transportent tout : riz, bouteille de gaz, poules vivantes.

welcome to ghandruk

Après 10km nous arrivons à Ghandruk, la température a bien descendu depuis notre départ. Le tea house est de très bonne facture, nous avons le droit à une salle de bain avec eau chaude sur notre balcon bref du 4 étoiles pour ici.

Machapuchare

La vue est fantastique, nous avons l’impression d’être dans un rêve.

Ghandruk

Ma chérie en profite pour blogguer à l’ancienne sur son carnet.

Nous partageons le tea house avec des Autrichiens qui reviennent du camp de base Anapurna. Ils nous offrirons du speck et du snaps. Nous donnerons des dolipranes à deux porteurs ayant une rage de dent. Nous retrouvons ensuite notre chambre pour une fraiche nuit bien agréable.

 

Déroulé du voyage

Le voyage vu par Virginie

2 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates