08/05/2013

Test : sac à dos raidlight olmo 5 ultra light

test du sac raidlight ultra light olmo 5

Grâce à un partenariat avec aushoping j’ai eu l’occasion de tester le dernier né de chez raidlight : le sac à dos olmo 5 ultra light en version bidon et carquois.

Le test en vidéo

Un sac qui se fait oublier

Le gros point fort de ce sac est pour moi ça capacité à se faire oublier. Il se porte très prés du corps, et une fois qu’on a coupé les tuyaux des bidons suffisamment court pour ne plus les avoir dans la figure, que le sac est ajusté très prés du corps alors on l’oublie totalement pendant sa sortie. Que ce soit dré dans le pentu, sur le plat ou dans une descente engagée, le sac ne vous généra pas. Mais j’insiste sur le fait de bien serrer le sac au niveau des bretelles sous peine de se retrouver avec un sac qui ballote et devient insupportable à porter en courant.

raidlight olmo 5 ultralight

Le sac se porte assez haut, il est parfaitement équilibré que ce soit avec des gourdes pleines ou vide. Même blindé d’une veste de pluie, du nécessaire de secours, de nourriture, d’une veste chaude et d’un pantalon de pluie le sac restera discret.

La ceinture porte dossards et gel en bas du sac ne sert vraiment qu’à ça et le maintient du sac s’effectue au niveau de la bretelle centrale qui est équipée d’un sifflet de sécurité.

raidlight olmo 5 ultralight

Les bretelles sont équipées d’une poche zippée et d’une poche non zippée ainsi que d’un porte bidon. Ces rangements sont suffisants pour des ravitos espacées de 15km, si c’est plus alors il faudra aller chercher la nourriture à l’arrière du sac.

test sac à dos raidlight olmo 5 ultra light

Niveau inconvénient je trouve que l’on n’accède pas facilement aux poches arrières, il faut donc mettre ses barres dans les bretelles avant et faire un réapprovisionnement arrière avant pendant les ravitos.

Les poches arrières sont au nombre de 5, tout d’abord la grande poche qui peut accueillir une poche à eau ou tout le matériel nécessaire au trail, j’y range une veste de pluie, une veste chaude, le matos de secours et un pantalon de pluie.

raidlight olmo 5

Les autres poches sont composées de 2 filets sur les cotés, 1 poche à scratch idéale pour la nourriture, 1 poche zippée sur le dessus.

Concernant les gourdes, les nouveaux bouchons sont très agréables et ne fuient pas. Vous pouvez ajuster la hauteur en coupant les tuyaux. La contenance de 750mL est idéale pas trop lourde mais suffisante pour tenir sur 15km en montagne.

Carquois Raidlight

L’innovation Raidlight de 2012 est fourni d’office dans cette version du sac. ça n’est pas le carquois de robin des bois mais un carquois destiné à accueillir vos bâtons de trail. Le carquois se présente sous la forme d’une poche qui peu s’ouvrir par le bas grâce à une fermeture éclaire. Vous serez obligé d’ouvrir la partie basse si vos bâtons sont assez grand en mode pliés. Les bâtons sont alors maintenus comme sur tous les sacs de trail par un élastique en haut et un élastique en bas. Vous pouvez facilement décrocher le carquois du sac grâce au petit clip en haut et en bas du sac.

carquois raidlight

Il faudra la encore bien serrer le carquois sur le sac pour éviter les mouvements parasites, personnellement j’ai fait un nœud sur la partie basse afin que mon réglage ne bouge pas. Attention dans ce genre de configuration vous ne pourrez pas retirer les bâtons du carquois en courant, le dégainage rapide c’est pas pour ce sac alors que j’y arrive très bien sur mon sac raidlight endurance trail précédente version.

Mon avis

C’est vraiment un très très bon sac, je vais l’emmener sur l’ultra draille sauf si la météo m’oblige à emmener beaucoup de change. J’aime beaucoup la configuration bidon sur l’avant, ça équilibre vraiment le poids et ça évite donc le mal de dos. Bien sur ce modèle ne conviendra pas à un ultra en montagne avec des conditions difficiles ou une liste de matériel obligatoire longue comme sur la CCC/UTMB mais pour le reste il saura trouver ses fans dont je fais parti. Même pour la petite sortie d’une heure je l’emmène car il est vraiment très discret. On le trouve autour de 50€ sans les bidons et le carquois et 80€ dans la version complète, encore un bon point face aux prix prohibitifs chez Salomon.

4 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates