23/07/2013

Première sortie escalade sur voie naturelle au Thaurac

Escalade en falaise au Thaurac
Ca faisait un moment que l’on avait profité d’une offre spéciale pour acheter notre matériel d’escalade en extérieur mais que nous n’avions pas pu l’essayer. C’est nos amis Stéph (avec qui j’ai fait l’ultra draille) et Anne qui nous donnent l’occasion, enfin surtout moi car à presque 7 mois de grossesse Virginie ne sera que spectatrice.

Le Thaurac un site pour s’envoyer en l’air

Situé à Saint Bauzille de Putois dans l’Hérault à 35km au nord de Montpellier aux portes des Cévennes le site du Thaurac offre un lieu idéal pour tous les amateurs de verticalité. J’y avais déjà testé la via Ferrata, l’une des plus sympa que j’ai pu faire : le test ici http://www.runmygeek.com/2013/05/via-ferrata-du-thaurac-test.html.
Certains s’envoient carrément en l’air en faisant du pendule :
Mais c’est le nombre impressionnant de voies d’escalade qui nous intéressent ce jour. Un bon descriptif des voies est disponible sur le site http://www.topo-thaurac.com/. D’ailleurs si c’est la première fois que vous allez en extérieur il faut savoir que les cotations ne sont pas indiquées sous les voies, les voies d’ailleurs ne sont pas toujours indiquées, on les repère juste avec les plaquettes qui permettent de poser les dégaines. Il faut donc avoir avec soit un guide que l’on appelle une topo, heureusement Stéph et Anne ont la topo du Thaurac :
Escalades au Thaurac
Escalades au Thaurac
Les topos s’achètent en général dans les boutiques de grimpe.
Pour accéder au Thaurac, il faut suivre la direction Grotte des demoiselles et se garer sur le parking de la grotte.

L’équipement

En extérieur il faut un peu plus d’équipement personnel qu’en salle. Bien évidemment il vous faut toujours votre baudrier, le sac à magnésie ainsi que des chaussons d’escalade que j’ai pu acheter avec du matériel d'escalade sur campz.fr . Mais en plus il faut également une corde (le plus gros du budget), des dégaines :
dégaine camp
et de quoi se vacher en haut pour pouvoir ensuite redescendre. Il me manquait au début le sac à corde qu’il a vite fallut acheter pour éviter les nœuds lorsque l’on range la corde. On est encore loin de l’équipement spécifiquement dédié à l'alpinisme

Un sport complètement différent

escalade en extérieur au Thaurac
Avant de commencer à monter en tête, Stéphane me fait monter sur une voie qu’il a ouverte, j’attaque donc sur du 5a, en salle je grimpe jusqu’au 6b je me dis donc que cela va être facile. Erreur, l’appréhension n’est pas du tout la même, ici il faut chercher les prises,laisser glisser ses mains et ses pieds sur la paroi, balayer du regard le rocher pour trouver des points d’accroches. En salle je n’ai pas peur de tomber, la je sais que si je me rate vu que la paroi à une pente négative je vais me faire mal, j’assure donc toutes mes prises de pieds. J’arrive en haut et je redescend en moulinette. C’est trop fort, ça n’a rien à voir avec la salle, c’est même un sport complètement différent un peu comme le trail et la course sur piste. Et je dois dire que le sentiment de liberté est bien présent dans ce genre d’environnement surtout que la vu en haut des voies est magnifique.
Pour ma première voie en tête je commence vraiment petit avec une 4a, Stéphane me briefe d’abord un long moment sur les différentes techniques de pose de dégaine, de désencordement en haut de la voie pour redescendre. Et c’est parti, j’arrive vite au premier point pour poser ma première dégaine, ici pas de peur car les appuis sont très bons, j’accroche la dégaine dans le bon sens, puis je clippe la corde dans la dégaine et je repars. Sur le deuxième point je suis moins à l’aise mais pas question de redescendre car je risquerai de tomber et me faire mal, il faut donc se sortir un peu les doigts du cul poser la dégaine et clipper. Je renouvèle l’opération 3 fois jusqu’en haut, je me vache alors et Stéphane e fait confirmer chacune de mes actions :
  • je me vache
  • je fais un noeud la corde que j’accroche avec un mousqueton à mon baudrier
  • je me désencorde
  • je repasse la corde dans l’anneau
  • je me réencorde
  • je retire le noeud de la corde du mousqueton
  • je me dévache
Et Stéphane me redescend.
Une super expérience que l’on a ensuite renouvelé, la falaise demande plus d’engagement qu’en salle, le sentiment de liberté y est bien présent. C’est vraiment top d’avoir des voies à 5 minutes de la maison. Si vous décidez d’aller en falaise pour la première fois n’y allait pas seul mais faites vous accompagné par quelqu’un d’expérimenté ou encore mieux prenez un moniteur diplômé, les accidents peuvent arriver même aux meilleurs.
runmygeek falaise du Thaurac
Je me mets à rêver de grandes de voies voir à de la haute montagne mais chaque chose en son temps. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates