19/10/2013

Marathon de Montpellier en relais : 1ère compétition post partum

Marathon de Montpellier en relais

Dimanche dernier j’ai participé au marathon de Montpellier en relais, suite à une proposition de Anne peu après la naissance d’Arhtur, j’ai accepté volontiers histoire de me remettre le pieds à l’étrier.

Même si la route n’est plus mon terrain de prédilection j’y ai trouvé une motivation, rechausser mes vibrams five fingers et faire les entrainements pieds nus. Ainsi courir sur route me parait moins soporifique même si le plaisir est tout de même moins grand que la course en nature j’ai réussi à trouver une certain satisfaction à refouler l’asphalte.

Foutu rhinopharyngite

2 jours avant la compétions je choppe une Rhino bien carabinée, le sommeil était déjà léger avec Arthur mais la c’est l’horreur. Nez bouché, beaucoup de mal à respirer et gorge héritée c’est la fête. C’est donc sans prétention que je me rends sur le marathon dimanche matin juste pour honorer ma place dans l’équipe, je suis ultra couvert car la veille il faisait bien froid. Arrivé sur le stade Philipidès je me rends compte qu’il fait bien plus chaud que la veille et j’enlève donc mes couches au fur et à mesure de mon échauffement.

Je suis le 3ème relayeur et je dois courir la plus longue distance 11km.

3,2,1 c’est parti

Five fingers

Je me place sur la piste pour attendre mon relais à 10h35, Anne me demande plusieurs si je suis parti mais il semble que les temps de passage ont été un peu optimiste et c’est vers 10h55 que je pars. Je me calle sur un rythme à 3”50 au kilo, je sais que c’est un peu rapide vu mon état mais tant pis on verra bien ce qu’il se passera. J’ai quand même beaucoup de mal à respirer même si la course me débouche pas mal le nez. Je trouve ça dure pour les marathonien de se faire doubler par des gens qui vont beaucoup plus vite qu’eux mais tant pis je fonce. Vers le 8ème kilomètre je commence à ralentir pas mal la cadence, je sens que je ne suis vraiment pas en forme et je me dis que je ne pourrai pas faire le relais suivant avec Anne. Stéphanie sur le bord de la route m’encourage ça me rebooste un temps mais la cadence réduit jusqu’à tomber à 4”15 au kilo mon allure marathon, sniff sniff. Au passage les fivefingers ne me dérange pas et sont très à l’aise, rien à signaler de ce côté la, ça fait juste rire les autres coureurs Sourire

Five fingers aux marathon de Montpellier

J’arrive enfin à mon relais au bout de 45min pour 11km et transmet la puce à Anne, je la lâche au bout de 500m.

Anne tous sourrires

Nous terminerons sur la place de la Comédie tous ensemble, je croiserai alors 2 bloggers du coin :

runmygeek

 

J’avais dans l’idée avant de faire le 20km de Montpellier en Novembre mais courir sur route c’est devenu trop chiant pour moi, même en five fingers je n’éprouve que très peu de plaisir dans cette monotonie urbaine. Je préfère mes sortie en garrigue où le but est d’aller sur un chouette endroit plustôt que de se caller à une allure les yeux rivés sur la montre.

Merci en tout cas aux Keep Cool, une chouette équipe qui ne se prend pas la tête exactement ce qu’il me fallait pour faire ce relais, on remet ça l’an prochain :

Mon move : http://www.movescount.com/moves/move19845802, le chrono est arrêté un peu après le relais quand je rejoins la zone d’arrivée

2 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates