29/11/2015

Objectif un ultra pour 2016

Mais t'étais où pendant 1 an


Voila plus d'un an que je n'ai pas posé mon clavier ici, ça passe vite. J'ai tout un tas de bonne raisons mais la principale c'est que je n'ai pas tant couru que ça en 2015, le marathon de l'Hortus avec une honorable 33ème place et c'est tout, pas d'autre dossards, pas d'ultra.

Enfin c'est pas tout à fait vrai, j'ai actuellement deux ultras d'un autre genre, le travail qui me prend mine de rien pas mal de ressources, et mon  petit Arthur qui est un vrai challenge d'endurance, on alterne entre des phases de sommeil régulières et des nuits chaotiques bref ça n'a pas été facile.
A coté de ça j'avoue que je préfère largement participer à des activités avec mon fils : bébé nageurs, draisienne en garrigue, trottinettes que d'aller courir seul pendant des heures loin de ma famille.

Mais, il y a un mais ma première activité chronophage : le travail est quelque peu prenante intellectuellement et assez stressante, avant j'arrivais à gérer cela correctement avec ma soupape trail, mais en 2015, sans grand espace pour souffler ça a été tout de suite plus difficile.

Le renouveau :

Objectif un ultra pour 2016

J'ai trouvé une bonne motivation pour 2016, mon acolyte Stéphane se lance dans une aventure de malade : http://www.transpyrenea.fr/
Juste deux chiffres : 895km 55000 D+
Il va donc avoir besoin de manger un à plusieurs ultras en 2016 et m'a demandé de l'accompagner sur un ultra qui sera surement l'ultra draille 120km 6000D+. Nous avions déjà bouclé cette course en 2013.
L'objectif pour moi est de la boucler dans de bonnes conditions mentale comme physique.

Je vais rester dans une préparation classique à base de course intermédiaire :

  • trail des sangliers
  • sauta roc
  • trail aux étoiles (ou le plus grand)
  • des offs avec Stéph


J'ai commencé à recourir un peu plus sérieusement depuis 3 semaines, avec 4 sortis cette semaine je reprends tous les bénéfices de la course à pied.


Un corps sain pour avoir un esprit sain

Mon autre grande motivation est de retrouver des sensations d'après séance, les petites douleurs musculaires qui permettent de retrouver un équilibre avec les prises de tête du boulot, histoire que le corps dise à la tête : hey tu sais que tu n'es pas toute seule, moi aussi j'existe.
J'ai donc repris les séances de course à pied le midi 2 fois par semaines. J'abandonne donc restaurant et hamburger pour des popottes et des séances rapides le long du lez. Je stresse quand même un peu de me blesser car la route ça ne me réussi jamais vraiment.
Je ressens déjà les bénéfices après ces quelques séances, moins de stresse, un sentiment de satisfaction, tout ce que je recherche dans ces séances.

J'espère que je vais arriver à trouver une organisation pour ne pas pénaliser ma famille, car ça c'est hors de question, je vais donc jouer de la frontale je pense. Mais la course à pied est vraiment un exutoire, certains fuments
, d'autres vont en boite de nuit, moi je cours pour arriver à gérer le reste de ma vie.

Et le blog

Je ne sais pas encore si je vais trouver le temps/la motivation/l'inspiration pour bloguer, j'avais l'impression d'avoir le tour du sujet, les articles se répétaient, les tests aussi, bref à voir si je trouve un axe intéressant.







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Blogger Templates